Suivi et soins professionnels après la pose d’un implant

Un suivi professionnel continu assuré par le dentiste et une hygiéniste dentaire, ainsi qu’une bonne hygiène bucco-dentaire personnelle du patient, sont des conditions importantes pour la réussite à long terme d’une thérapie par implants. Comme, à l’instar des dents naturelles, les implants font saillie dans la cavité buccale à travers la muqueuse, ils constituent une liaison entre l’intérieur de l’organisme et l’environnement et sont donc exposés aux influences nuisibles du milieu buccal: dépôts mous (plaque dentaire) et durs (tartre), bactéries, résidus alimentaires, etc. En cas d’entretien insuffisant, peuvent se produire des processus inflammatoires analogues à ceux survenant sur les dents naturelles, caractérisés par des saignements des gencives (gingivite), la formation de poches et la destruction de l’os (parodontite).

Dans la pratique, un contrôle des implants réalisé deux fois par an par le dentiste ou l’hygiéniste dentaire, afin de détecter et traiter à temps les éventuels débuts d’altérations inflammatoires, a fait ses preuves. Cependant, chez les patients à risque souffrant de parodontite, davantage de contrôles (jusqu’à quatre par an) peuvent être nécessaires. En principe, l’hygiène buccale quotidienne ne se distingue pas de celle qui prévaut pour les dents naturelles. Il est possible d’utiliser les mêmes instruments: une brosse à dents extra-souple ou souple, du fil dentaire (normal ou recouvert de mousse), un cure-dents ou de petites brosses pour nettoyer les espaces entre les dents.

Un nettoyage effectué deux fois par jour avec une brosse à dents extra-souple ou souple est recommandé. Le nettoyage systématique de la surface de l’ensemble des dents et des implants n’est pas toujours facile. L’expérience montre que ce sont dans les espaces intermédiaires et sur les surfaces situées du côté de la langue qu’apparaissent des difficultés. À ces endroits, il convient d’utiliser du matériel spécifique tel que de petites brosses pour passer entre les dents, des cure-dents ou du fil dentaire. Le patient devrait s’exercer au bon maniement de ces appareils sous le contrôle de l’hygiéniste dentaire. Les mesures d’hygiène buccale ne doivent pas endommager la surface des implants. C’est pourquoi, à proximité des implants, seules de petites brosses pour espaces interdentaires enrobées de fils doivent être utilisées.

up
Commande des moyens d’informations
  • Brochure PDF (372 KB)
  • Dépliant PDF (70 KB)
» Commande
Qu'est ce qu'un implant dentaire?

Un implant dentaire est une vis, en général en titane, qu’une intervention chirurgicale permet d’insérer dans l’os des maxillaires où elle remplace la racine de la dent manquante. Une prothèse dentaire est ensuite fixée sur ce pilier artificiel. La technique des implants permet de remplacer une dent isolée, de combler un vide plus ou moins important entre deux dents, ou de fixer une prothèse amovible dans une mâchoire presque édentée.