Si nécessaire: reconstruction osseuse

Les implants peuvent également être utilisés même si les conditions de l’os et des muqueuses ne sont pas idéales. Cependant, pour ce faire, des actes chirurgicaux supplémentaires doivent être pratiqués avant, pendant ou après l’opération, par exemple pour reconstruire l’os ou pour greffer un lambeau de muqueuse.

Les méthodes utilisées sont les suivantes:

Reconstruction osseuse (augmentation)
Les déficits osseux faibles à moyens sont comblés par des copeaux d’os prélevés localement. Actuellement, les greffons osseux prélevés sur le patient sont souvent combinés avec des matériaux de substitution osseuse fabriqués industriellement. Si les besoins sont plus importants, on prélève de l’os à l’arrière de la mâchoire ou sur la crête iliaque; ce qui est toutefois rarement nécessaire Cette dernière solution nécessite cependant une intervention sous anesthésie générale et une hospitalisation. La substance osseuse prélevée ailleurs que sur la mâchoire doit en général cicatriser pendant quelques mois avant que l’implant ne puisse être mis en place.

Élargissement de l’os (bone splitting)
Si la crête alvéolaire est trop étroite pour accueillir un implant, un élargissement de l’os est envisageable dans certaines circonstances: l’os maxillaire est fendu, les deux parties écartées de quelques millimètres et le vide ainsi obtenu rempli de substance osseuse.

Surélévation (relèvement) du plancher du sinus
Cette méthode est utilisée lorsque l’os dans la région postérieure de la mâchoire supérieure est trop peu épais pour recevoir un implant, celui-ci risquant de pénétrer dans la cavité maxillaire (sinus). Le plancher du sinus maxillaire est alors relevé et l’espace ainsi créé rempli de substance osseuse et/ou de matériau de substitution.

up
Commande des moyens d’informations
  • Brochure PDF (372 KB)
  • Dépliant PDF (70 KB)
» Commande
Qu'est ce qu'un implant dentaire?

Un implant dentaire est une vis, en général en titane, qu’une intervention chirurgicale permet d’insérer dans l’os des maxillaires où elle remplace la racine de la dent manquante. Une prothèse dentaire est ensuite fixée sur ce pilier artificiel. La technique des implants permet de remplacer une dent isolée, de combler un vide plus ou moins important entre deux dents, ou de fixer une prothèse amovible dans une mâchoire presque édentée.