Glossaire: T

Temps
Après la perte ou l’extraction d’une dent, il est possible d’attendre plus ou moins longtemps avant la pose d’un implant.

  • Implantation immédiate: elle s’effectue directement après la perte d’une dent. Elle ne peut se faire que si l’alvéole (la cavité osseuse vide) ne présente aucune inflammation. Elle peut aller de pair avec un risque d’insuccès plus important.
  • Implantation précoce: elle s’effectue 4 à 8 semaines après l’extraction de la dent. La cicatrisation des tissus mous est en grande partie terminée.
  • Implantation 3 à 4 mois après l’extraction: les tissus mous ont cicatrisé, l’os commence à le faire.
  • Implantation tardive: elle s’effectue au bout de six mois ou plus dans un os entièrement cicatrisé.
Titane
Les implants sont en général fabriqués en titane pur. Celui-ci est actuellement considéré comme le matériau le mieux adapté pour les implants, du fait qu’il ne déclenche aucune réaction allergique de l’organisme et qu’il possède une solidité élevée. À la différence d'autres matériaux, le titane se lie directement à l’os, ce qui, dans des conditions normales et en l’absence d’infection, assure un niveau élevé de fiabilité. La biocompatibilité des vis en titane peut de plus être augmentée par des structures de surface spécifiques.
Traitement
Un traitement par implants se déroule en quatre phases. Il commence par les phases de conseil, d’examen et de planification. La phase de cicatrisation, pendant laquelle l’os peut se reconstituer, suit l’intervention. Les soins prothétiques (pose de la prothèse) interviennent à la fin.
Traitement immédiat
  • Mise en charge immédiate/traitement immédiat: ici, le temps d’attente usuel pour la cicatrisation n’est pas respecté, l’implant étant immédiatement (c’est-à-dire le jour même ou 24 h après sa mise en place) pourvu de la prothèse dentaire (couronne, bridge, prothèse amovible). Cette méthode suppose une grande stabilité des implants dès l’opération. Le traitement immédiat est utilisé avant tout chez des patients complètement édentés.
  • Mise en charge précoce ou tardive: afin que l’os puisse cicatriser sans aucun problème, l’implant n’est pas mis en charge pendant la période de cicatrisation. Cette phase dure en moyenne de plusieurs semaines à trois mois pour la mâchoire inférieure et quelquefois plus pour la mâchoire supérieure. On ne remet en charge que lorsque la prothèse dentaire définitive est montée sur l’implant. Actuellement, la mise en charge précoce ou tardive demeure (encore) la règle.
Traitement prothétique
Dans le cas d’une cicatrisation fermée, les implants doivent être dégagés par une petite intervention. Après le dégagement de l’implant, le médecin dentiste peut prendre une empreinte afin que le laboratoire dentaire puisse fabriquer la prothèse. Lorsque celle-ci est réalisée sous forme d’une couronne ou d’un bridge, deux modes de fixation sont en principe possibles: vissage ou cimentation. Le vissage a pour avantage de permettre un retrait ultérieur de la prothèse dentaire; toutefois, les frais du laboratoire de technique dentaire sont en général plus élevés.
up
Commande des moyens d’informations
  • Brochure PDF (372 KB)
  • Dépliant PDF (70 KB)
» Commande
Qu'est ce qu'un implant dentaire?

Un implant dentaire est une vis, en général en titane, qu’une intervention chirurgicale permet d’insérer dans l’os des maxillaires où elle remplace la racine de la dent manquante. Une prothèse dentaire est ensuite fixée sur ce pilier artificiel. La technique des implants permet de remplacer une dent isolée, de combler un vide plus ou moins important entre deux dents, ou de fixer une prothèse amovible dans une mâchoire presque édentée.